Romain VERGER et Lucie FADERNE (Lé Thio Noots)

DATE D’INSTALLATION : 2019

SIGNES DISTINCTIFS : Je m’appelle Verger Romain je suis originaire de Saint Laurent de la plaine dans le Maine et Loire. Mes formations en pépinière, puis les années de travail dans le domaine de l’agriculture (viticulture, apiculture, arboriculture, élevage, maraîchage…) ont forgés mes compétences d’aujourd’hui. Au fur et à mesure de ces années je me suis rapproché de la viticulture biologique et des vins dits naturels.

Je m’appelle Lucie Faderne Verger je suis originaire de Limoges, de formation gérontopsychologue. J’ai travaillé auprès de personnes âgées et en situation de handicap. Suite à la perte
d’un emploi j’ai décidé de mêler, le respect du bien-être humain et ma passion du cheval, en me tournant vers l’équithérapie et le travail des vignes en traction animale.

Nous avons le désir de produire des vins vivants avec le moins d’intrants possible, l’utilisation de produits dans les vignes est réduit au cuivre et au souffre accompagné de tisanes et purins de plantes. Nous voulons que notre fille et ses amis puissent se promener dans les vignes sans crainte. Le respect de la nature passera par la mise en place d’une consigne sur les bouteilles,
d’une distance de livraison maximale de 100 kilomètres. Le domaine est constitué de 2 hectares de vignes et 80 ares de prairie, d’une cave, d’un séchoir, une bergerie. La conversion en agriculture biologique sera faite en 2020, Les PAM seront produites sur une ancienne prairie qui n’a pas connu de produits de synthèse. Les vignes sont découpées en 4 parcelles dont 2 qui étaient mené en agriculture conventionnel, ces dernières années l’usage des désherbants étaient absent. Les autres parcelle sont des parcelle cultivées en bio depuis plus de 5 ans. La plupart des parcelles sont situées à Faye-d’Anjou soit 10 kilomètre de la cave. L’avenir sera d’acheter des parcelles à proximités de la cave et de pouvoir faire moins de 2
kilomètres pour y accéder.

Les visite du domaine seront disponible dès le printemps 2020.

CUVÉES : Vins de France

Chaussée sauvage : Ce nom a été choisi pour les vallées présentes aux sud de la Loire, des vallées vertes et fraiche où il fait bon ce promener et méditer, aucun bruit mise à part celui de la nature ne
trouble ces lieux. Une macération de sauvignon de deux fois six jours, élever en barrique durant un an pour le 2018. Une petite macération de six jours et un élevage en cuve pour le 2019.
Il pousse sur des schistes acide et son sol végétal sont des marais riche en matière organique.

L’Gallo : Lui pousse sur des sables éolien du plateau de Faye d’Anjou sur des graves en profondeurs. Il tire son d’un ensemble, d’essai, de la langue au influence celte, et bien-sur du rythme du cheval. Ces trois choses correspondent au monde des Thio Noots. 5 mois et demi de macération en grappes entières, foulé ou remonté tout les jours durant trois semaines. Il est pressé pour une extraction importante, il finira en barrique jusqu’à la mise en bouteille.

Rougelin Pourpré : En avant les couleurs, cette oiseau est un Roselin et le rouge lui va comme un gant. Il pousse sur les schistes acide et les sables éolien du plateau de Faye-d’Anjou. Macéré
pendant un mois en carbonique, il sera pressé et entonné pendant 6 environs. L’extraction importante lors de la presse va s’arrondir avec le bois, la rondeur de la barrique pas le bois.

Romain VERGER et Lucie FADERNE – LE THIO NOOTS

La landaiserie d’étiau
49670 CHEMILLE EN ANJOU – Valanjou
romainverger@yahoo.fr