Jean-Marie BROUSSET Thibault DUCLEUX et Julien DELRIEU (Les Roches Sèches)

DATE D’INSTALLATION : 2010

SIGNES DISTINCTIFS : Tous trois originaires de l’Ouest et passionnés de vin, les compères des Roches Sèches s’installent en Anjou en 2010, après un BTS viti-oeno et différentes expériences dans des domaines en Loire. La viticulture bio est dès le début un objectif, les rencontres avec des vignerons comme Mark Angeli ou Cyril Lemoing les orientent rapidement vers un travail au chai le moins interventionniste possible. L’expression du terroir est la clé de leur travail, chaque cuvée est monocépage et parcellaire. Le trio continue d’évoluer et expérimente chaque année via 3 micro-cuvées par an de nouvelles méthodes à la vigne et/ou au chai.

CUVÉES : Vins de France sauf mention contraire

– Les Essards : Grolleau, macération courte en grappes entières.

– Le Jeau : Cabernet Franc, vieilles vignes (60 ans), macération de 4 à 5 semaines, élevage en fût de 8-9 mois, non filtré, non sulfité.

– Les Saint Martin : Grolleau, macération de 4-5 semaines, élevage en fût de 8-9 mois, non filtré, non sulfité

– Les Varennes : Chenin, pressurage puis entonnage, élevage de 8-9 mois.

– Pentes Douces : Chenin, moelleux, sélection de grains nobles de botrytis, 2 passages (17° potentiel à la vendange), environ 70g/L de sucre résiduel.

(le nombre de cuvées varie selon les années)

A venir : un Chardonnay vinifié en pétillant naturel.

 

Les Roches Sèches

Jean-Marie BROUSSET – Julien DELRIEU – Thibault DUCLEUX

Lieu-dit La Guimardière, 49380 FAVERAYE-MÂCHELLES.

02 41 66 65 43 – guimardiere@orange.fr

http://www.les-roches-seches.fr/

rochesseches3

rochesseches2

rochesseches1

rochesseches

One thought on “Jean-Marie BROUSSET Thibault DUCLEUX et Julien DELRIEU (Les Roches Sèches)

  1. Bonjour,

    Je cherche un vin naturel que j’ai gouté en cubi.J’ai relevé sur l’étiquette : Les Roches Sèches, Buchette. Il n’apparaît pas sur vos listes, que ce soit en cubi ou mieux en bouteille. Comment me le procurer?

    Cordialement

    Paule Coat-Corre

Laisser un commentaire